La crise n'affecte pas les achats de canapés

Contrairement aux prévisions, les achats de canapés et de meubles n'ont pas été affectés par la crise en 2008. Le secteur du meuble observe seulement un recul de 0,3% du chiffre d'affaire. Ce léger recul des achats de canapés en 2008 fait par ailleurs suite à une hausse continue de 4 années successives, ce qui témoigne d'une bonne orientation du marché.

Plusieurs explications à cette relative bonne tenue des achats de meubles cette année. Tout d'abord, de nombreux accédants à la propriété ont dû meubler leur maison. Le salon étant un élément principal dans l'aménagement intérieur, il est difficile de faire l'impasse sur un achat de canapé. Tout au plus le consommateur va réduire sont budget et éventuellement être plus exigeant sur la qualité. Ensuite, l'achat de meubles représente encore pour beaucoup un investissement plus qu'une dépense. L'impact psychologique de la crise n'a donc pas la même valeur que pour un produit de consommation courante. Enfin, en période de doute sur l'avenir , les consommateurs ont tendance à se replier sur des valeurs sûres, et trouvent refuge sur l'intérieur et la maison.

Quelles perspectives pour 2009 ? Manifestement de nombreux français ont différé leur achat de canapé et de meuble en général. Les résultats d’un sondage réalisé en novembre 2008 par l’IPEA révèle une hausse des intentions d’achats des ménages français pour 2009 : 18% des Français comptent acheter un meuble dans les 12 prochains mois, 16,8% un luminaire et 12,2% un canapé.

 

   

 

 
salon cuir.fr @copyright 2005-2008   contact  plan du site